Comment valoriser une start-up qui par définition n’a pas d’historique ?

Publié par Antoine GUIHO le Oct 5, 2017


Valoriser sa start-up est à n’en pas douter un véritable défi pour les équipes dirigeantes. La plupart du temps, ces dernières demandent à leur expert comptable de le faire, technicien qui bien souvent va utiliser la méthode des Discounted Cash Flow (DCF) pour arriver à une valeur.

Cette valeur, issue de la théorie financière traditionnelle n’est évidemment pas fausse mais on constate souvent des écarts entre ce que nous annonce la méthode et la valorisation réelle de la jeune société. Ces écarts s’explique par la non prise en compte de l’incertitude ce qui rend assez rigide la méthode.

Afin de pallier aux défauts de cette méthode, on peut utiliser la méthode des options réelles. Cette dernière n’est pas nouvelle pour la finance fondamentale, elle a en effet été développée à la fin des années 1970 suite aux travaux de Black et Scholes sur la théorie des options financières. Malgré tout elle assez peu utilisée en pratique malgré ses résultats spectaculaires car réalistes. Mais de quoi s’agit il exactement ?

Les options réelles sont dites «réelles» au sens où l’actif support à ce produit dérivé est réel.

Il peut s’agir d’un local à acheter pour une start-up par exemple à deux ans. Il existe tout un tas d’options réelles : Croissance, report, abandon…Toutes ont un point commun, celui d’introduire de la flexibilité dans la décision d’investissement.

Prenons le cas d’une option de report d’investissement. La start-up va alors acheter aujourd’hui le droit et non l’obligation d’acheter (Call) ou de vendre (Put) ce local dans deux ans à un prix fixé dès aujourd’hui (strike) . Elle a donc la possibilité aujourd’hui d’acheter un Call qui va sécuriser son investissement. A l’échéance de l’option (European Call), soit elle décide d’acheter le bien, ainsi elle gagne si son prix d’exercice est inférieur à son prix de marché, sinon elle décide de ne pas l’acheter et elle perd seulement la prime. En terme de pricing, les options réelles se pricent de la même manière que les options financières classiques, un modèle Black et Scholes classique convient parfaitement.

J’espère que j’aurai réussi à vous éclairer quelque peu sur une méthode qui ne manque pas d’avenir !

N’hésitez pas à prendre contact avec nous au 06.88.89.92.50